Issia Pourquoi Pas
Aujourd'hui, nous sommes le Dimanche 19 août 2018. Fête de Saint Jean-Eudes



Compte-rendu du séjour "Février 2002"

Durant notre séjour du 9 au 25 février 2002, nous avons pu faire un bilan et un état des lieux des différentes actions de l’association « IPP » à Issia. L’accueil fut très chaleureux : nous avons été reçus royalement par Sœur Margarida, Sœur Thérèse, Sœur Rachel, Charlotte, Marthe, André-Marcelle, André et Julien. Nous les remercions tous pour leur disponibilité et leur générosité, mais nous n’oublions pas les autres communautés de Côte-d’Ivoire. Voici donc le bilan par atelier : ATELIER INFORMATIQUE : après avoir connu des difficultés d’installation durant l’été 2001, l’atelier a rencontré d’énormes problèmes de fonctionnement depuis notre retour en France. Les ordinateurs n’ont pas supporté le climat équatorial et les baisses de tension de l’électricité ivoirienne. Le tout accentué par la mauvaise foi d’un technicien véreux qui a disparu dans la nature avec des disques durs. A l’heure actuelle, l’atelier ne fonctionne plus, le matériel étant inutilisable.

ATELIER COUTURE

ATELIER COUTURE : Céline Aya KOUADIO est donc responsable de cet atelier. Une dizaine de jeunes se retrouvent tous les après-midi de 15 h à 18 h pour travailler la couture (et parfois : la cuisine). Parmi les 10 filles, OUGA Adeline, TOUALI Jeanne (deux jeunes atteintes d’un handicap physique) et CTHELOU Rita (malentendante) participent activement à l’atelier. Céline nous a présenté son bilan d’activité et son bilan financier : les deux sont positifs. Elle utilise le manuel « Je couds, je brode » pour apprendre petit à petit. Nous avons décidé de participer à l’achat de tissu et à d’apporter une aide financière pour l’inscription de certaines d’entre elles. BRAVO Céline, et continue avec notre encouragement et notre soutien. A l’heure actuelle, Céline est entièrement bénévole. Il faudra penser, à l’avenir, à lui apporter une petite aide pour l’aider à subvenir à ses besoins.

ATELIER GUITARE

ATELIER GUITARE : En France, sont responsables de cet atelier : sœur Catherine et Benoît ; à Issia, ce sont André SOME et Jean-Marc YAO. Ils ont 3 guitares. Les répétitions ont lieu dans une salle de la paroisse. Jean-Marc et André sont bénévoles.

PERSONNES AYANT UN HANDICAP

AIDE AUX PERSONNES AYANT UN HANDICAP : Soeur Thérèse, avec un groupe de personnes, a monté un dossier concernant les handicapés à Issia et aux alentours. Actuellement, 12 personnes ont pu consulter un médecin pour faire un bilan de leur handicap. Certains d’entre eux sont opérables, d’autres ont besoin d’un fauteuil ou d’appareillage. Après avoir discuté des priorités, nous avons décidé en accord avec les familles et sœur Thérèse d’apporter une aide de 10 000 Francs soit 1 524,49 €. Ceci permettra une participation aux opérations d’ Adeline et Marie-France (chaque opération s’élève à environ 8 000 F). Ce sont les familles et les jeunes qui prendront en charge la différence. Adeline et Marie-France sont toutes les deux atteintes d’un handicap physique des membres inférieurs suite à une poliomyélite. Pour Marie TOGBA (sourde), sa famille a rempli le dossier pour son inscription à l’école des sourds de Yopougon (Abidjan). Elle sera donc scolarisée en septembre prochain. Nous aidons la famille à payer sa scolarisation (500F/an) ;il faut savoir que les frais de scolarité et d’internat s’élèvent à 1 320 F /an. En revanche, nous ne sommes pas arrivés à décider la famille de Sophie. Peut-être changera-t-elle d’avis suite à l’inscription de Marie ?

SANTE et EAU

« SANTE ET EAU » : En octobre 2001, la SODECI (Société qui gère l’eau en Côte-d’Ivoire) a fait remplir un questionnaire à la population sur les problèmes de qualité et de quantité insuffisantes de l’eau. Suite à ce sondage, des efforts pour améliorer la station de pompage et de traitement ont été réalisés, car nous avons constaté que l’eau n’a plus sa couleur trouble. Mais le château d’eau est toujours insuffisant et il n’y a toujours pas de station d’épuration… Notre partenariat avec la Mairie d’Issia se poursuit, et grâce à la subvention de l’Agence Adour-Garonne, nous avons pu participer à la mise en place de 2 journées de « quartier propre » avec l’aide de 3 associations de la ville : AJVIE (Amicale des Jeunes de la Ville d’Issia pour l’Environnement), la Jeunesse Communale et A.FEM.CO (Association des Femmes du Commerce, avec l’opération « Coup de Balai ! »). Notre participation a permis d’offrir le repas à tous les participants ainsi que l’achat de petits matériels.
. Nous avons également pu les récompenser grâce aux cadeaux de l’Agence : tee-shirts, bananes, crayons… Organisation de la conférence « La Santé à travers l’eau » (financement de la sonorisation et des petits danseurs d’Issia) avec la participation d’un infirmier de l’hôpital. De nombreux villages demandent des pompes. Grâce au dépliant de l’Agence, Nadine a sensibilisé des classes de 5ème sur le thème de l’eau potable, dans le cadre de leur programme de Sciences de la Vie et de la Terre et en accord avec les enseignants ivoiriens. La Mairie a prévu deux jours de « Ville Propre » les 2 et 3 mars. Elle a également voté dans son budget l’achat de 6 bennes, d’1 tracteur et de poubelles afin d’améliorer le ramassage des ordures à Issia. La subvention offerte par l’association grâce à l’Agence Adour Garonne aidera au financement.

ECHANGE SCOLAIRE

ECHANGE SCOLAIRE : l’échange scolaire entre une classe de CP-CE1 de Miers (Lot) et une classe de CE1 d’Issia se poursuit. Nous avons amené à Issia des lettres et une cassette vidéo réalisée par les élèves français sur leur village et leur école. Sur place, nous avons filmé les élèves ivoiriens dans leur école, vidéo qui a été visionnée au retour par les CP-CE1 de Miers. Cet échange a permis aux élèves des deux écoles de mieux se connaître et de prendre conscience d’une culture et d’un mode de vie différents. Le responsable de cet échange à Issia est TANOH Yao Faustin. Joëlle est la responsable en France

Mot de la fin.

Voici donc le bilan de notre action pendant notre court séjour à Issia. Nous envisageons d’y retourner dans 6 mois pour poursuivre l’aide aux jeunes de la ville d’Issia. Nous renouvelons nos remerciements aux généreux donateurs qui nous permettent de développer et de poursuivre notre action d’aide humanitaire, tant auprès des jeunes valides que des handicapés d’Issia. Veuillez recevoir, chers adhérents, toute notre amitié et notre considération. Nadine LAVERGNE, Sœur Catherine de MONPEZAT, Anthony GUILHOU